L’éco conduite et simulateur de conduite 3d, bien plus que des moyens de prévention routière !

Appréhendez la sécurité routière grâce au simulateur de conduite 3d que vous propose Develter Innovation. En effet, Develter est une société qui vous aide d’une manière au d’une autre à contribuer à la prévention routière. De plus, elle est aussi spécialisée dans la location de simulateur. Par ailleurs, vous pouvez avec Develter recevoir des modules de simulateurs ayant trait à l’éco conduite ou aux comportements de scénarios d’accidents pour les poids lourd et d’autres. Ainsi, chez Develter, vous retrouverez une large gamme de prestations allant du simulateur de conduite au simulateur auto-école en passant bien évidemment par l’achat ou la location de logiciel de conduite en 3D.
Autant les simulateurs de conduite participent à la prévention et à la sécurité routière, autant l’éco conduite y présente aussi des avantages.

A quoi consiste réellement l’éco conduite ?

L’éco conduite est une forme de conduite un peu plus calme sinon très souple qui peut permettre à n’importe quel usager de la route de réaliser des économies sur sa consommation, des économies allant de 5 à 40%.
De manière concrète, l’éco conduite se résume entre autre à :

Dans un premier temps, choisir un régime moteur correspondant à sa vitesse afin d’espérer réaliser une économie d’à peu près 20% de carburant.

En suite, adopter une conduite fluide, c’est-à-dire pas de freinage brusque ni d’accélération, l’idéal serait de toujours anticiper les choses au lieu d’accélérer par exemple à 50m d’un feu orange. Une conduite agressive pourrait entrainer une augmentation de votre consommation jusqu’à environ 40%, ce qui n’est guère encourageant. Surtout si on veut s’inscrire dans la dynamique de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Aussi, s’habituer à arrêter le moteur lorsqu’il s’agit d’un arrêt prolongé. Il peut s’agir d’une file d’attente, d’un stationnement, d’une discussion avec un collègue ou une connaissance ;
Vérifier régulièrement la pression des pneus. En effet, c’est un contrôle à effectuer au moins tous les deux mois, surtout en cas de changement de saisons (température) ou avant les vacances.

De même, la limitation de la climatisation est à prendre en considération. Car, la climatisation est un consommateur de carburant qui ne fait pas de cadeau. Elle consomme entre 5 et 15% de carburant. Pour ce faire, il est vivement conseillé de stationner à l’ombre, et une fois en voiture ne dépassez jamais 4 à5°C par rapport à la température extérieure.
Enfin, il faut impérativement éviter de circuler aux heures de pointe et n’hésitez pas à opter pour des déplacements à plusieurs, car il a été démontré que plus vous êtes nombreux dans un véhicule, plus la pollution par personne transportée baisse.

Laisser un commentaire