Côté Sud Immobilier réinvente la location et vente d’immobilier au Maroc.

Avec sa gamme de produit variée, cette agence de renom vous propose, entre autres services, la vente d’immobilier au Maroc. Ne volant pas faire de discrimination, cette équipe de professionnels met à votre disposition tout un arsenal de bien et de services pour que vous soyez comblé. Des produits de haut standing au terrain à Marrakech, vous trouverez obligatoirement, dans leur catalogue, ce que vous cherchez. Alors ne laissez pas quelqu’un vous raconter la plaisante expérience d’avoir été assisté par les meilleurs : choisissez Côté Sud Immobilier !

 

La gestion locative : espoir de l’immobilier marocain ?

 

Le Maroc, malgré la crise économique internationale à réussi, autant que faire se peut, à empêcher certains secteurs générateurs de fonds, comme celui du tourisme ou des constructions, de sombrer dans un marasme ravageur. Mais il faut reconnaître que les effets de cette crise sans précédent ne lui on pas fait de cadeaux puisque l’on constate des retrait d’investissements étrangers ou des chutes dans les constructions de logement haut de gamme. Et même si les prix affichés sont parfois plus de quatre fois moins élevé qu’en France, les professionnels s’attendent encore à ce qu’ils baissent dans les prochains mois. Aussi, pour essayer d’inverser la tendance et réussir à écouler leurs stocks, certains promoteurs ont mis en place des formules comme la gestion locative.

Mais qu’est-ce que la gestion locative ? Et bien c’est la prise en charge, par une personne extérieure, de la gestion d’un bien immobilier mis en location par un investisseur ou le propriétaire dudit bien. Concrètement, c’est une forme de location dans laquelle le bailleur est déchargé de la gestion courant de son bien à savoir : visite d’état des lieux, rédaction et signature de contrats de location, renouvellement des baux, souscription des assurances, encaissement et révision annuelle des loyers, entretien de l’immeuble, etc. la gestion locatives ne peut concerner que les résidences secondaires. Ici, un notaire, un administrateur, un syndic de copropriété ou un simple agent immobilier peut assurer la gestion du bien immobilier et la rémunération de la gestion est comprise dans une fourchette de 5 à 10% du montant annuel hors charges des loyers. La gestion locative passe pour être un mode de gestion dynamique et personnalisé qui dégage le propriétaire ou investisseur de toute contrainte. De plus, puisqu’étant garantie par un organisme financier indépendant elle libère de toutes les tâches administratives, fiscales et juridique.

 

D’autres groupes ont mis en place de montages et des packs financiers pour permettre aux clients d’acquérir un bien immobilier. Par exemple, à la fin de l’année 2008 un peu plus de 500 appartements ont été vendu grâce à une formule qui permettait au client, ayant versé en fonds propres un acompte minimal de 100 000 DH, de contacter un crédit bancaire d’environ 350 000 DH pour compléter son apport, lors de la signature du contrat de vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). A partir de la signature du contrat et jusqu’à livraison du bien, les traites du crédit étaient à la charge du promoteur. Puis le client contractait un crédit immobilier pour le reste du montant et à la livraison, la gestion locative permettait de prendre en charge une quotité représentant parfois jusqu’à 70% de la traite.

 

Laisser un commentaire